Fabiola peut régler toute sa succession via l’Espagne!

Selon nos confrères du Soir Magazine, Fabiola a légué la célèbre « Villa Astrida », la résidence d’été où elle se rendait avec Baudouin chaque année et où ce dernier est décédé, à une fondation privée qu’elle a créée en Espagne. L’objectif semble simple : éviter, encore une fois, que ses héritiers ne doivent payer de lourds droits de succession sur cette petite perle de l’Andalousie.

Reste que légalement, rien n’empêcherait la reine Fabiola d’utiliser cette fondation privée espagnole pour faire de « l’optimisation fiscale » : « Du moment que la fondation espagnole fonctionne réellement, rien n’empêche de l’utiliser », explique l’avocat fiscaliste Thierry Afschrift. « Le tout est de savoir si cette fondation est juste une boîte aux lettres ou s’il s’agit d’une fondation qui a un rôle réel, des objectifs précis et qui est réellement gérée. »

Découvrez notre dossier ce jeudi, dans les quotidiens du groupe Sudpresse