Les bulletins des Diables après USA - Belgique (2-4): Kevin De Bruyne est notre homme du match

6 MIGNOLET: aucun arrêt à effectuer, c’est d’autant plus frustrant de prendre deux buts.

5 ALDERWEIRELD: ne sera sans doute jamais l’assurance tous risques que l’on attend mais a fait son match. Même si sa concentration n’est pas toujours maximale. Y’a match avec Gillet.

5 KOMPANY: pas le Vincent des grands soirs. Le capitaine est surmonté sur le but de Cameron. Quelques approximations inhabituelles. Il sera sans doute plus concentré sur son match vendredi prochain.

NC VERMAELEN: la poisse totale pour le défenseur d’Arsenal. Alors qu’il espérait se mettre en jambes avant la Serbie, il n’a tenu que trente minutes. Trahi par son corps alors qu’il avait débuté le match à sa main.

6 VERTONGHEN: pigeonné sur le but de Cameron, le gaucher a rapidement glissé dans l’axe. Impeccable en marquage et dans les airs.

7 MIRALLAS: entre Kevin et l’équipe nationale, il y a une vraie histoire d’amour. Très remuant sur son flanc droit, il ne lui a fallu que cinq minutes pour marquer son 7e but avec les Diables. Une pichenette très intelligente.

6 FELLAINI: confiné dans un rôle de pare-chocs défensif, il a parcouru de nombreux kilomètres, comme il est capable de faire. Mais ce n’est pas un organisateur comme Witsel peut l’être. Bon pour son moral d’avoir planté un but.

5 DEFOUR: aligné dans un rôle hybride de numéro 8, il a beaucoup touché le ballon. Bon début de match avant de s’éteindre peu à peu. A souvent joué à coté de Fellaini plutôt que devant. Un assist.

8 DE BRUYNE: très actif sur son flanc gauche, beaucoup de bonnes initiatives, du jeu dans les pieds. Le moteur offensif de l’équipe en l’absence d’Hazard. Double passeur décisif pour Benteke et Fellaini. En très grande forme.

NC DEMBELE: on ne l’a pas énormément vu lors de ses quarante minutes sur le terrain. Quelques interceptions mais trop peu d’impact sur le jeu. A perdu le fil de son match.

7 LUKAKU: vraiment bien en jambes en cette fin de saison. Très mobile, puissant et présent en phase de conclusion. Il est prêt à faire la «guerre» à Benteke pour être titulaire.

Remplacements

7 POCOGNOLI: appelé rapidement à la rescousse, l’ex-Standardman a montré ce qu’il pouvait apporter. Notamment la qualité de ses centres.

7 BENTEKE: aligné pour la première fois aux côtés de Lukaku, même si c’était plutôt en appoint. Pas vraiment à sa place mais le sens du but, il ne l’a pas perdu. Deux buts de plus.

NC MERTENS, G.GILLET, SIMONS, HAZARD