Cours de religion, la révolution dès l'année prochaine

Un tronc commun à tous les cours de religion… mais pas de morale. La ministre avait lancé les discussions il y a 2 ans. Impliqués au début, les représentants des cours de morale, qui ont un avis beaucoup plus tranché sur la question des cours de religion, ont quitté le mouvement et la réforme ne s’appliquera donc pas à ces cours-là.

Ce que viennent de concrétiser les chefs des différents cultes est une première dans ce pays. A défaut d’accord politique sur ce projet, ils permettent à la ministre d’avancer et d’annoncer que cette réforme sera mise en place dès septembre dans les écoles. Cela va fondamentalement changer les cours de religion, tant dans l’enseignement libre que dans l’officiel.

Notre dossier complet à découvrir dans Sudpresse ce vendredi 31 mai ou via nos éditions numériques.