Selon une étude américaine, le sperme serait bon pour le moral des femmes

Selon cette étude qui a trouvé écho sur le site du journal anglais Daily mail, les femmes ayant des rapports sexuels non protégés affichent un moral meilleur que les autres.

Le professeur Gallup de l'Université d'Albany indique que le sperme, absorbé par voie vaginale ou orale, contiendrait des substances antidépressives, comme la mélatonine, la prolactine et la fameuse sérotonine. Cette dernière est connue pour notamment réguler l'anxiété.