Saint-Ghislain: fermeture provisoire de la piscine, son eau n’est pas conforme

Le laboratoire agréé désigné par l’asbl « Saint-Ghislain Sports », gestionnaire de l’infrastructure, a détecté et confirmé la présence en très petite quantité d’une bactérie de type "staphylocoque aureus" dans l’eau de baignade.

Cette bactérie, peu pathogène, ne pose pas de problème pour les personnes en bonne santé. 15 % des personnes sont naturellement porteuses du germe au niveau du nez ou de la gorge. D’après les investigations, il semblerait que le problème provienne d'un léger dysfonctionnement de la gestion électronique de production du chlore. Une intervention sur cet appareil a permis de le corriger. Les mesures adéquates sont prises pour éliminer cette bactérie.

La réouverture de la piscine interviendra uniquement lorsque les analyses (nécessitant une mise en culture) confirmeront l’absence totale de cette bactérie dans l’eau de baignade. Une semaine de fermeture, minimum, est nécessaire.