Le Premier ministre palestinien ne compte pas s’éterniser

L’universitaire Rami Hamdallah, chargé de former le nouveau gouvernement de l’Autorité palestinienne, a affirmé lundi vouloir bientôt céder la place à un gouvernement d’union nationale non partisan, comme le prévoient les accords de réconciliation avec le Hamas. Par ailleurs, les médias israéliens accueillaient favorablement cette nomination de M. Hamdallah, considéré en Israël comme «modéré» et «pragmatique».