Un colloque pour trouver des solutions à la disparition des abeilles

Les abeilles sont indispensables pour les productions agricoles et il est urgent de trouver des solutions à leur surmortalité, c’est ce qui a été mis en avant mardi lors d’un colloque scientifique sur la mortalité de l’abeille, organisé dans le cadre de la Semaine de l’abeille et de la pollinisation, qui s’est déroulé à Gembloux Agro-Bio Tech. En Belgique, alors que les pertes étaient estimées à 17 % en 2004, elles approchent 30 % en 2013. La mortalité des abeilles a des conséquences sur la pollinisation et la production de fruits et légumes à l’échelle mondiale. Les causes de cette mortalité sont multiples. Il y a notamment le manque de nourriture, les maladies et les facteurs environnementaux. « Pour travailler sur ces facteurs, la recherche est indispensable. Il faut des méthodologies et des outils performants comme la biologie moléculaire, la microbiologie, la chimie analytique », a ajouté M. Nguyen. Plusieurs experts venus d’Afrique, d’Asie, d’Europe et d’Amérique ont évoqué la mortalité de l’abeille domestique à travers le monde. Les informations de cette journée seront transmises demain/mercredi aux politiques lors d’un colloque au Parlement européen à Bruxelles pour envisager des solutions concrètes.