Elle avait 10 ans. Elle est restée paralysée après le braquage d’un fourgon à Dilbeek. Rencontre avec Mélissa (Vidéo)

Près de 18 ans après ce violent braquage, aucun auteur n’a été arrêté et la police fédérale a relancé la semaine dernière un appel à témoins. Celui de la dernière chance ?

Nous avons rencontré Mélissa qui vit aujourd’hui en couple. Elle nous accueille dans sa maison non loin de Bruxelles. Nous sommes face à une charmante jeune fille blonde, souriante. Jeans, basket, t-shirt rose. Elle est dans son fauteuil, sa chaise roulante à côté d’elle.

Son compagnon est auprès d’elle. Elle n’avait pas prévu notre visite et d’emblée, nous explique qu’elle ne veut pas revenir sur le passé. Elle semble heureuse, bien dans sa vie «C’est vous qui le dites. Je n’ai plus envie qu’on parle de moi  ».

Elle reste sereine, ne veut pas ressasser les souvenirs. Des suites d’enquête ? Pas sûr qu’elle y croit. Ce jour-là, elle a payé pour des braqueurs fous. « Je ne veux pas que l’on s’apitoye sur mon sort », nous sourit-elle.

La suite de son témoignage dans les journaux du groupe Sudpresse ce jeudi 6 juin ou a découvrir via nos éditions numériques.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Article video