Il étrangle son voisin jusqu’à la mort à Jemeppe-sur-Meuse: l’auteur dit s’être défendu

Une violente dispute a opposé durant la nuit de mardi à mercredi Jean-Louis Swolf, âgé de 35 ans, et Michaël Lekens, également âgé de 35 ans, dans l’appartement de ce dernier situé Rue Bois de Mont, à Jemeppe-sur-Meuse. Jean-Louis Swolf et Michaël Lekens avaient bu ensemble une partie de la journée de mardi et étaient ensuite rentrés au domicile de Michaël Lekens. Jean-Louis Swolf habite dans la même rue, mais est domicilié à Berchem-Sainte-Agathe.

Une fois sur place ils ont continué à boire, ont ensuite mangé puis se sont remis à boire. Etant donné l’état d’ivresse avancé de Jean-Louis Swolf, celui-ci n’a pu être entendu que dans le courant de la soirée de mercredi.

Il a expliqué qu’ils avaient bu pendant des heures, puis qu’il s’était endormi chez Michaël Lekens. Il affirme avoir été réveillé parce que Michaël Lekens lui portait des coups de poing au visage, avec un de ses poings plâtré.

Jean-Louis Swolf ajoute avoir reçu un coup à la tête et déclare avoir uniquement voulu se défendre. Il a placé ses mains autour du cou de la victime et a serré jusqu’à ce qu’il ne se débatte plus. Il a alors constaté que Michaël Lekens était décédé et a prévenu les secours, mais il était trop tard.

Jean-Louis Swolf a été placé sous mandat d’arrêt pour meurtre et écroué à la prison de Lantin.