En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueLigue des Champions Accueil

En six mois, l’ascension des magasins Dreams Donuts est vertigineuse. Ilyess, le boss de cette aventure aux goûts américains, vient de lancer sa franchise. Tout s’enchaîne à une vitesse folle pour celui qui, il y a encore quelques mois, était commercial au Carrefour des Grands Près à Mons. Tout a démarré en août dernier, dans la ville de Charleroi. Le premier Dreams Donuts s’installait boulevard Tirou. Le succès a directement été au rendez-vous. Il n’en fallait pas plus pour qu’Ilyess se mette en quête d’un nouveau local commercial. C’est la cité des Cinq clochers et la rue des Maux qui abritent le deuxième magasin Dreams Donuts. Ouverte en décembre, la boutique de donuts à emporter ne désemplit pas. Le patron sait comment attirer le club via une communication sur les réseaux bien rodée et des suggestions alléchantes.

30 Dreams Donuts

« Les chiffres ne mentent pas », certifie le patron, « nous avons un produit belge qui fonctionne. La demande est là ». Pour développer son nouvel objectif, il s’est entouré d’une nouvelle équipe. Impossible de gérer une telle entreprise tout seul. Une chargée de communication a rejoint Dreams Donuts pour répondre aux nombreuses sollicitations. « Pour tout ce qui est des dossiers, ce sont les avocats qui ont eu du travail. Deux franchisés vont ouvrir très rapidement. Dans un mois, ça sera à Namur, et dans deux mois, Nivelles. Nous avons aussi des sollicitations pour Ath et Mouscron. Là, rien n’est signé mais les candidats sont actuellement à la recherche d’une cellule commerciale dans le centre. On veut conquérir la Belgique avec une trentaine de Dreams Donuts avant de s’ouvrir à d’autres pays comme la France. Un accompagnement afin de maîtriser le concept, les services du département communication ainsi qu’une publicité pour le lancement du projet est offert pour les cinq premiers franchisés. Le tout, en reversant 5 % du chiffre d’affaires en tant que redevance d’exploitation. « C’est un tout petit pourcentage, puisqu’on débute. Le franchisé ne le sentira même pas », estime Ilyess. Avec son concept, le patron de Dreams Donuts compte bien faire revivre le centre-ville des communes où vont s’installer les boutiques. « Mons, Namur, Tournai, ce sont de magnifiques centres-villes, si on peut y faire venir les gens, c’est bien pour nous mais aussi pour l’image de la ville », conclut-il.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

** *** ***** ************* *** ******** ****** ****** *** ************* ******* ** **** ** ***** ******** *** ****** ************ ***** ** ****** ** ********** **** ************* ** *** ******* ***** **** ***** **** ** * * ****** ******** ***** ****** ********** ** ********* *** ****** ***** ** ***** **** * ********* ** ***** ******** **** ** ***** ** ********** ** ******* ****** ****** ************** ********* ****** ** ******* * *********** ***** ** ************ ** ****** ******* *** **** **** *********** ** ***** ** ****** ****** ******* ***** *********** ******* ** ***** *** **** ******** ** ** *** *** **** *** ******** ** ********* ******* ****** ******* ******* ** ********** ** ******** ** ****** ** ******** ** ********** **** ** ****** **** ******* ******* ** **** *** *** ************* *** *** ******** **** ****** ** *** *********** *************

** ****** ******

*********** ******** ** ******* ************ ******** ** ******* ************ ***** ** ******* ***** *** *********** ** ******* *** ************ **** *********** *** ****** ********* ** ******* ******** ******* ******** ******** ********** ** ****** *** ***** ********** **** ***** *** ******** ** ************* * ******* ****** ****** **** ********* *** ********** *************** ************ **** ** *** *** *** ********* ** **** *** ******* *** *** ** ** ******** **** *********** **** ****** ***** *********** **** ** ***** *** **** ** ****** ** **** **** ***** ********* **** ***** ***** *** ************** **** *** ** ********* **** **** ******* ****** **** *** ********* **** ************ ** ** ********* ******* ******* *********** **** ** ******* ** **** ********** ** ******** **** *** ********* ** ****** ****** ***** ** ********** ** ********** **** ***** ** ******* ** ************** **** ** ********** ** ******** *** ******** ** ************ ************* ***** ******** ********** **** ** ********* ** ****** *** ****** **** *** **** ******** ************ ** ***** ** ********* ******** ** ******* ************ ** **** *** ********* ***************** *************** ** **** ***** ************ *********** ******** ** ********** ** ** ******* ***** ************ ****** ******* **** *** ******** ** ****** ** ****** ****** ****** **** ***** ******* ** ************ *** ******** *** **** ************* *** ********** ************* ****** ******** ** **** ** *********** *************** ** ** **** * ***** ***** *** ***** ******* **** **** **** **** ***** **** ********* ** ** ************** ***********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles