En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

C’est un dossier qui peut paraître anodin… mais qui pourtant provoque beaucoup de réactions dans la commune de Burdinne. Les instances locales ambitionnent, depuis maintenant de nombreux mois, de réaliser une liaison cyclable en site propre (une sorte de RAVeL) le long de l’ancienne ligne de tram, entre la rue Neuve et la rue de la Gare. Un chemin qui permettra d’accéder à l’ancienne gare vicinale, appelée à être la « deuxième maison communale » de Burdinne.

Une enquête publique a eu lieu concernant la création de la voirie et a récolté 65 réactions négatives, ce qui a poussé la commune à organiser une « réunion de concertation ».

L’opposition contre

Le conseiller d’opposition Romain Verlaine (Participe Présent Burdinne) a assisté à la réunion et manifeste toujours son désaccord, notamment par rapport au béton prévu pour le revêtement. « On a pointé la démesure du projet et son impact sur l’environnement : on critique la largeur de la voirie (2,5m) et l’utilisation du béton. Il faut repartir d’une page blanche sur base des demandes des citoyens ».

Le mandataire avait d’ailleurs proposé, lors d’un conseil, la mise en place une « zone de circulation partagée » sans site propre, à savoir une « zone de rencontre » limitée à 20km/h. Une proposition refusée, notamment car elle n’était pas considérée comme sécurisée par la majorité.

L’ancien conseiller d’opposition et président de la locale Écolo, François Renard, interpellera d’ailleurs la majorité sur ce projet au prochain conseil à propos de ce qu’il appelle une « rurbanisation » de la commune.

La majorité tient au projet

Du côté de la majorité, on assure tenir à ce projet. « Mais on est à l’écoute et prêt à faire des modifications », garantit le premier échevin Dominique Bovenisty, en charge de l’Urbanisme.

« Le site sera très fréquenté. L’idée est d’avoir un espace où il est agréable de se promener, où on peut flâner en toute sécurité, notamment pour les enfants », commente le bourgmestre Frédéric Bertrand (MR). Pour rappel, les bâtiments de la gare accueilleront, lorsqu’ils auront été rénovés, la bibliothèque, les services du CPAS ainsi que les services communaux des travaux et de la voirie… à savoir un pôle de services que le mayeur aime appeler « deuxième administration communale ».

Concernant les critiques sur les aménagements en béton, le bourgmestre rappelle que le dossier répond à un appel à projets avec notamment des exigences sur le revêtement. « Si on tarde trop et si on ne répond pas aux conditions, on perdra les subsides ».

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

C’est un dossier qui peut paraître anodin… mais qui pourtant provoque beaucoup de réactions dans la commune de Burdinne. Les instances locales ambitionnent, depuis maintenant de nombreux mois, de réaliser une liaison cyclable en site propre (une sorte de RAVeL) le long de l’ancienne ligne de tram, entre la rue Neuve et la rue de la Gare. Un chemin qui permettra d’accéder à l’ancienne gare vicinale, appelée à être la « deuxième maison communale » de Burdinne.

** ********** ************** ****** ******** ********** ******** ********* * ******** ** ** ******** ** ********* ******** *** *********** ********* *** ******* ** ****** ****** **** ** ************ ** ** * ******* ** ********* ** ****** ** *** ****** *** ***************** * ** ******** ** ******* ** ** ****** ****** ** *************** ** ******* ** **** ******** ******* **** ******* *** **** *** ******** *** ******** ***

** ********** ***** ************ ********* **** ****** ******** ** **** ** ***** *** ** **** ** *********** ********* ** **** **** ******* ** ****** *** ** **** ** ********* ** ******** ** ******* *** *********** ********* ********* *** **** ********** *** ************ ***** *********** *** ** **********

********** ********** ************** ** ********** ** ** ****** ******* ********* ******* ************ ************ ** ********* *** ** ****** ** ******** ******* ** ****** ** ** ******* ******* *** ** ************* ** ** ** ********

** ********* ***** ** ******

** ****** ** ** ********** ** ****** ***** ** ** ******* ** **** ** *** ** *********** ** ***** ** ***** *** ************* *** ******** ** ******* ******** ********* ********** ** ****** ** **************

** ** **** **** ***** ************ ********* *** ********* ** ****** *** ** *** ********* ** ** ********* *** ** **** ******* ** ***** *********** ********* **** *** ******* *** ******** ** *********** ********** ******** ***** **** ******* *** ********** ** ** **** ************** ************ ****** ***** ********** ** ************** *** ******** ** **** ***** *** *** ******** ********* *** ******* ** ** ** ********* ** ****** ** ***** ** ******** *** ** ****** **** ******* ** ********* ************** ********* ***

********** *** ********* *** *** ************* ** ******* ** *********** ******** *** ** ******* ******* ** ** ***** ** ******* **** ********* *** ********* *** ** ************ ** ** ** ***** **** ** ** ** ** ******* *** *** *********** ** ****** *** ******** ***

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles