L’Europe renforce les règles sur les aliments pour bébés et malades

Le Parlement européen a approuvé un règlement visant à simplifier et clarifier les règles concernant les petits pots de fruits ou légumes, ou les préparations à base de céréales pour nourrissons. Les taux de pesticides dans ces aliments sera revu à la baisse. La législation limite par ailleurs la liste des substances (comme les vitamines et minéraux) pouvant être ajoutées. Le texte s’applique aussi aux aliments destinés à certains «groupes de population vulnérables», notamment les personnes hospitalisées, souffrant d’une longue maladie ou suivies médicalement pour leur obésité, selon le commissaire européen chargé de la Santé, Tonio Borg.