Un match de basket décisif pour le titre dégénère dans la violence en Grèce (vidéo)

L’arbitre de cette rencontre décisive sur le parquet de l’Olympiakos a attendu plus d’une heure que la salle soit évacuée après des jets de pétards, de fumigènes et d’objets divers en direction du banc du Panathinaïkos.

Il restait 1 min 27 sec à jouer et le Panathinaïkos menait 76-72 dans ce match 3 de la finale.

Une centaine de supporteurs - sur les 10.000 spectateurs - ayant refusé de quitter les lieux, l’arbitre a alors décidé de mettre fin à la rencontre et de déclarer vainqueur le Panathinaïkos.

Les deux équipes avaient trouvé refuge dans les vestiaires.

Selon un porte-parole du Panathinaïkos, le meneur de jeu Vasilis Xanthopoulos ainsi qu’un préparateur physique et un intendant ont été légèrement blessés.

Avant le début du match, environ 30 hooligans avaient agressé une équipe de télévision sur le parquet, détruisant une caméra.