Syrie: l’ONU condamne l’intervention de combattants étrangers

Le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a condamné vendredi l’intervention de tous les combattants étrangers en Syrie, et en particulier ceux du Hezbollah. Une résolution en ce sens, déposée notamment par les Etats-Unis, le Qatar, la Turquie et l’Arabie saoudite, a été adoptée par 37 voix pour, une voix contre (celle du Venezuela) et 9 abstentions. La résolution «condamne fermement l’intervention de tous les combattants étrangers» en Syrie, «notamment ceux qui se battent au nom du régime», citant en particulier «le Hezbollah».