Selon Sarah Palin, c’est Allah qui doit s’occuper de la Syrie

Sarah Palin n’est pas à une bêtise près... Lors d’une conférence de presse diffusée à l’occasion du Rassemblement de la coalition pour la foi et la liberté, un meeting républicain, l’ex-gouverneur de l’Alaska s’est laissé aller à de nouvelles critiques envers Barack Obama, notamment sur sa gestion de la crise en Syrie.

« Où est notre commandant en chef? Nous parlons maintenant des interventions les plus récentes, il ne se montre pas », explique-t-elle. Avant de se lancer sur le terrain de la religion : « Je dis qu’en attendant d’avoir un commandant en chef qui sait ce qu'il fait, laissons ces pays islamiques radicaux qui ne respectent même pas les droits de l'homme, laissons Allah s’en occuper ».