La Nasa sélectionne huit nouveaux candidats astronautes dont quatre femmes

Ces aspirants astronautes sont un mélange de scientifiques et de pilotes militaires d’une moyenne d’âge de 36 ans, les plus jeunes ayant 34 ans et le plus âgé 39 ans. Ils rejoindront, une fois leur entraînement achevé, 49 autres astronautes américains membres de ce corps d’élite basé au Centre spatial Johnson à Houston au Texas.

A plus court terme, ces futurs astronautes pourraient être retenus pour des vols vers la Station spatiale internationale (ISS) à bord d’un vaisseau russe Soyouz, afin d’effectuer de longs séjours dans l’avant-poste orbital.

Ces astronautes, qui doivent commencer leur entraînement cet été, pourraient également être parmi les premiers à être de nouveau envoyés dans l’espace à partir du sol américain depuis le dernier vol d’une navette spatiale en juillet 2011.

Le premier vol privé pour le compte de la Nasa vers l’ISS pourrait se produire vers 2016.

Les membres de la classe 2013 des astronautes de la Nasa ont été choisis parmi plus de 6.000 dossiers, soit le deuxième plus grand nombre de demandes jamais reçues par l’agence spatiale américaine.

«Ces nouveaux explorateurs de l’espace ont demandé à rejoindre la Nasa parce qu’ils savent que nous faisons de grandes choses ici, comme élaborer des missions pour aller encore plus loin dans l’espace», a déclaré le patron de la Nasa, Charles Bolden, lui-même ancien astronaute, commandant de bord d’une navette spatiale.

«Ils sont emballés par les expériences scientifiques que nous menons dans l’ISS et par notre ambition d’effectuer de nouveau des lancements habités depuis le sol américain à bord de vaisseaux spatiaux construits par des firmes américaines», a-t-il ajouté dans un communiqué.

Et «ils sont aussi prêts à effectuer la première mission habitée vers un astéroïde et ensuite vers Mars», a également souligné M. Bolden.