Turquie: le Premier ministre estime que «le complot des manifestants a été déjoué»

«Le peuple a fait échouer cette intrigue en se rassemblant par centaines de milliers» lors des meetings organisés par le Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir, lors du week-end à Ankara Istanbul, a dit M. Erdogan lors de son discours hebdomadaire devant les députés de l’AKP au Parlement.

«Le peuple et le gouvernement du Parti de la justice et du développement ont déjoué ce complot», a-t-il continué, insistant que ces rassemblement constituaient «la vraie image» de la Turquie et non celui des manifestations, organisées selon lui par des «traîtres et leurs complices à l’étranger».

«Ce complot a été déjoué, ce scénario a été jeté dans la poubelle avant d’être mis en oeuvre», a relevé le chef du gouvernement turc.

M. Erdogan a en outre de nouveau défendu les forces de police, très critiquées pour leur brutalité envers les manifestants, estimant qu’elles avaient «passé le test de la démocratie».

«Nous allons encore davantage renforcer notre police. Nous allons accroître ses capacités d’intervention» contre les manifestations, a-t-il dit.

L’AKP, a-t-il précisé, a prévu d’organiser de nouveaux rassemblements géants à partir de vendredi dans trois autres villes de Turquie, placés sous le signe de la défense du régime.