Huit ans de prison pour avoir piégé et poignardé le compagnon violent de son ex

Quatre prévenus étaient poursuivis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour cette tentative d’assassinat survenue le 4 août 2010 à Courcelles. Sabine M. était terrorisée par son compagnon, Xavier F., un homme violent, drogué et alcoolique qui ne cessait de la menacer. Un calvaire auquel elle a voulu mettre un terme avec l’aide de son ex-compagnon Jean-Charles B., de sa meilleure amie Emmanuelle et d’un quatrième larron prénommé Renaud.

Le soir des faits, Xavier F. était revenu chez sa compagne qui l’avait pourtant éconduit. Alors qu’il prenait un bain, les quatre protagonistes cagoulés l’avaient surpris et tabassé à coups de barre de fer avant de l’emmener nu dans un bois. Là, les choses avaient dégénéré puisque Jean-Charles B. avait placé un sac en plastique sur la tête de l’individu avant de le poignarder, lui perforant le poumon et l’estomac.

Son ex lui avait ordonné une fellation, une arme sur la tempe

Poursuivis pour tentative d’assassinat, les quatre prévenus ont toujours nié les faits, déclarant avoir simplement voulu donner une bonne leçon à Xavier F. qui, selon sa compagne, l’avait filmée quelques jours plus tôt, alors qu’elle lui faisait une fellation avec une arme sur la tempe. Ce qui valait d’ailleurs à Xavier F. d’être poursuivi pour viol et différents faits de menaces.

Dans son jugement, le tribunal a scindé la scène en deux. Pour l’épisode de la baignoire, les quatre prévenus sont reconnus coupables de coups avec préméditation. L’intention homicide est rejetée et l’excuse de la provocation retenue uniquement dans le chef de Sabine. Pour la scène du bois, seul Jean-Charles, auteur du coup de couteau, est reconnu coupable de tentative d’assassinat. Il écope de 8 ans de prison ferme, alors que les trois autres prévenus sont condamnés à des peines de 8 mois et un an de prison avec sursis.

Xavier F. est acquitté pour le viol mais écope de 12 mois de prison ferme pour les faits de menaces.