Jean-Claude Marcourt: «Ce dossier sidérurgie est l’enjeu majeur de ma carrière politique»

Au Bourget, il nous a accordé une longue interview. Il se réjouit de tous les progrès enregistrés par les entreprises wallonnes réunies autour des sept pôles de compétitivité qu’il a mis en place. Ensemble, elles ont créé bien plus d’emplois que la sidérurgie liégeoise ne pourrait en perdre.

Et pourtant, c’est ce dossier qui tient le haut du pavé médiatique. « Un chêne qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse, lance-t-il . Mais je comprends aussi tous ces travailleurs qui pourraient perdre leur emploi. Je leur ai promis de faire le maximum, d’explorer toutes les pistes. Et je l’ai fait. Mais je sais aussi que c’est un risque énorme que j’ai pris sur un dossier aussi symbolique et que c’est l’enjeu majeur de ma carrière politique. »

Lisez l’interview complète de Jean-Claude Marcourt dans l’édition de La Meuse-Liège de ce samedi 22 juin.