Ouverture des bureaux de vote pour les élections législatives en Albanie

Les Albanais ont commencé à voter dimanche pour renouveler leur Parlement, lors d’un scrutin qui risque fortement d’être contesté et de plonger le pays dans une crise politique. Environ 6.000 policiers ont été mobilisés pour surveiller le bon déroulement du vote, a-t-on indiqué de source policière. Ces élections sont surveillées de près par Bruxelles qui a déjà, à deux reprises, refusé d’octroyer le statut de candidat à l’adhésion à l’Union européenne à ce pays où, depuis la chute du régime communiste en 1990, les résultats des élections ont été systématiquement contestés. Suite à des différends entre le pouvoir de droite et l’opposition de gauche, trois des sept membres de la Commission électorale centrale (CEC) ont démissionné en avril, laissant la Commission sans la majorité nécessaire de cinq voix pour proclamer les résultats du scrutin. Dans ce pays de 2,8 millions d’habitants où les sondages d’opinion sont peu crédibles, les deux camps ont assuré leurs sympathisants de remporter ce scrutin. 140 députés seront élus à la proportionnelle, pour un mandat de quatre ans, parmi plus de 7.000 candidats. Les bureaux de vote ont ouvert à 07h00 heure belge et fermeront à 19h00. Plus de 600 observateurs étrangers surveillent le scrutin dont les premiers résultats non-officiels devraient être communiqués lundi.