Une centaine de militants terminent les manifestations syndicales devant le PS

Une centaine de militants, selon l’estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, issus des deux manifestations syndicales de la fonction publique et contre la ratification du pacte budgétaire européen, ont terminé cette matinée de mobilisation, vers 13 heures, par un rassemblement de protestation, devant le siège du PS, boulevard de l’Empereur à Bruxelles.

«Elio, t’es foutu. Les travailleurs sont dans la rue». A la fin des discours organisés sur la place Albertine, des militants et des syndicalistes sont allés crier leur rage sous les fenêtres du PS. Quelques oeufs ont été lancés, mais aucun incident n’a été signalé. «Nous sommes les plus contestataires, mais nous ne voulions pas décrédibiliser ce mouvement par l’usage de violence», explique Sébastien, membre du Parti socialiste de lutte (PSL). «Nous sommes venus dénoncer la politique de droite menée par le PS

Le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire (TSCG) a été approuvé, jeudi dernier, à la Chambre des représentants de Belgique. Il doit encore être voté par les différents parlements.