La société Petit à Baranzy: un succès familial

« Mon père disait toujours qu’un jour on irait au bout de la grand-route. Qu’on y serait mieux », raconte Michel Petit. « Maintenant, je peux dire qu’on y est. » Fournisseur de carburant et de pellets, Michel Petit a déménagé. De Mussy-la-Ville, il s’est installé le premier juin à l’entrée du village de Baranzy (Musson). Sur un terrain d’un hectare, il s’est agrandi en ajoutant à ses installations une pompe à essence, un self wash et un car wash. « Ici, il faut faire 14 kilomètres avant de pouvoir s’offrir ce genre de service  », commente-t-il. « Et quand on fait le décompte des kilomètres pour aller faire son plein au Luxembourg, on n’y gagne pas énormément. » Le but de Michel Petit est d’offrir le plus de services possible. « Nous ne sommes pas boulangers, mais nous avons un petit magasin qui propose des pâtisseries. Nous essayons aussi de travailler le plus local possible en se fournissant à la boucherie de Baranzy et en vendant des œufs de Rachecourt. »

Entreprise familiale, le père Jean Petit avait lancé son commerce de charbon en 1956. « Avec mes quatre frères, on a toujours été dans le milieu. Je suis un mordu du charbon et j’aime faire commerce. » En 1986, Michel a commencé à travailler pour son père. « Il s’occupait de l’administratif et je faisais les livraisons. J’ai racheté son entreprise avec ma femme Christine en 2004. » En 2007, une chance s’offre à Michel pour se diversifier. « La pelleterie François cherchait un fournisseur pour le pellet. C’était un vrai pari  », raconte-t-il. «  Nous avons acheté un camion de livraison. Ce fût un succès : aujourd’hui nous avons trois véhicules.  »

Depuis, l’équipe s’est agrandie et l’entreprise compte neuf personnes. Parmi les employés, il y a les enfants de Michel. « Il est très important pour moi de travailler en famille  », conclut Michel.

Prolongez l’information dans La Meuse Luxembourg de ce mardi ou via nos supports numériques.