En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Cette nouvelle centrale à Anseremme s’intègre dans un programme de la SOFICO qui consiste à concéder des chutes d’eau de barrages présents sur la Haute-Meuse, la Basse Sambre et l’Ourthe, afin de permettre à des concessionnaires de les équiper de centrales hydroélectriques. En tout, le programme prévoit l’équipement de 18 barrages sur les trois cours d’eau. Ces centrales pourraient alors produire 79,8 millions kWh/an, soit la consommation annuelle de 23.000 ménages.

Sur la Haute-Meuse, la société Energie-Fleuves a remporté la concession et prévoit l’équipement de 9 barrages. « L’hydraulique a une part historique en Wallonie, mais il y a encore du potentiel en bord de Meuse », glisse le ministre. Pour le moment, six centrales fonctionnent : Hun, Hastière, Waulsort, Tailfer, Houx et Anseremme. Trois autres sont en projets : Rivière, dont les travaux d’installation commenceront au second semestre 202, Dinant et La Plante. La réalisation complète de ce programme en Haute-Meuse permettrait de produire près de 63,7 millions kWh par an, l’équivalent de la consommation de plus de 18.000 ménages.

Actuellement, sur les trois cours d’eau, neuf centrales sont en fonction. En 2019, elles ont produit près de 34 millions kWh. D’ici la fin de l’année, douze centrales devraient être opérationnelles, selon la SOFICO.

C.T.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Cette nouvelle centrale à Anseremme s’intègre dans un programme de la SOFICO qui consiste à concéder des chutes d’eau de barrages présents sur la Haute-Meuse, la Basse Sambre et l’Ourthe, afin de permettre à des concessionnaires de les équiper de centrales hydroélectriques. En tout, le programme prévoit l’équipement de 18 barrages sur les trois cours d’eau. Ces centrales pourraient alors produire 79,8 millions kWh/an, soit la consommation annuelle de 23.000 ménages.

*** ** ************ ** ********* *************** * ********* ** ********** ** ******** *************** ** * ********* *********************** * *** **** ********** ** ********* **** ** * * ****** ** ********* ** **** ** ************** ****** ** ********* **** ** ******* *** ********* ******************* **** ********** ********* ******** **** ** ********** ***** ****** **** ** ************** ********* **** *** ******* **************** ************ ** ****** ******** **** ****** ** ** ******* ** ************ ********* ** ** ********* ** *********** *********** ** ******** ***** ** **** ******** *** *** *** *************** ** ** ************ ** **** ** ****** *********

************* *** *** ***** ***** ******** **** ********* **** ** ********* ** ***** ***** *** ******* ***** ** ** ******** **** ******* ** *** ** *********** ***** ********* ********* ***** ***************** ***** ** *******

****

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles