Nos polices s’équipent du FN-303, l’arme qui ne tue pas

« Cela permet au policier qui s’en sert de neutraliser un individu à distance. Avec une matraque, par exemple, le policier est à 60 cm de l’individu menaçant. Ici, la distance va de 0 à 70 m », détaille Philippe Houyoux, commissaire à la police de Liège et responsable du centre de maîtrise de la violence.

Concrètement, le FN-303 fonctionne grâce à un système d’air comprimé qui envoie des capsules. Trois types de munitions sont disponibles. La munition plus « classique», qui donne un coup à distance ; la munition au poivre, dont l’effet est semblable au « pepper spray » qui équipe chaque policier ; et enfin la munition avec de la couleur intégrée, afin de marquer facilement l’individu.

Retrouvez notre reportage complet dans les journaux Sudpresse de ce mercredi et dans nos éditions en numérique