Samy Naceri poursuivi pour dégradations, pas pour violences

Son adversaire présumé a de son côté été mis en examen pour violences volontaires. L’acteur âgé de 51 ans avait été placé en garde à vue dimanche soir, de même que deux autres personnes soupçonnées d’avoir participé à la bagarre, dont l’une a par la suite été libérée.

Le parquet de Paris a ouvert mardi une information judiciaire, afin de permettre à un juge d’instruction de recueillir des informations auprès des témoins de cette rixe dans une rue non loin de la prestigieuse avenue des Champs-Elysées.

Concernant M. Naceri, l’instruction a été ouverte pour «violences volontaires en état d’ivresse manifeste ayant entraîné une interruption temporaire de travail (ITT) inférieure à huit jours» et pour «dégradations volontaire de biens privés».

L’acteur n’a cependant été mis en examen que pour dégradations, en l’occurrence la vitre d’une voiture, et placé sous le statut de témoin assisté pour le reste.

Son adversaire, âgé de 35 ans et qui se trouvait en état de récidive légale, a de son côté été mis en examen pour «violences volontaires ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours».

Le comédien avait été soigné dans la journée de dimanche à l’hôpital.

Une vidéo d’une partie de la rixe, filmée par un passant sur un téléphone portable, avait été diffusée lundi sur le site de partage Youtube. On peut y voir l’acteur être mis à terre et violemment frappé par un homme. Des témoins des faits tentent de mettre fin à la bagarre.