Déjà 3 millions d’euros récupérés sur des comptes dormants

. Environ 62,5 millions d’euros attendent cependant encore d’être réclamés, peut-on lire mercredi dans De Standaard.

Les banques et assureurs sont tenus de transférer l’argent présent sur des comptes dormants, dans des coffres ou issu de contrats d’assurance-vie à la Caisse des dépôts et consignations. Cette dernière s’occupe ensuite de restituer l’argent aux ayants droits qui en font la demande.

Les propriétaires des comptes dormants disposent d’un délai de 30 ans pour réclamer leur argent «oublié». Passé ce délai, l’argent est versé dans les caisses de l’Etat.

Les personnes désireuses de savoir si elles disposent, quelque part, d’argent sur des comptes dormants peuvent se renseigner, avec leur carte d’identité et un lecteur de carte, via le site www.comptesdormants.be.