Le Tour empruntera la descente du Col de Sarenne: «C’est criminel de nous faire passer par-là», déclare Tony Martin (vidéo)

L’Allemand Tony Martin (Omega Pharma - Quick Step) n’apprécie pas le parcours du Tour de France, qui s’élancera de Corse samedi. Le champion du monde du contre-la-montre est particulièrement critique envers le parcours de la 18e étape, l’étape-reine des Alpes qui reliera Gap à l’Alpe d’Huez sur 172,5 km le jeudi 18 juillet et au cours de laquelle le peloton devra effectuer deux fois l’ascension de l’Alpe d’Huez.

«Ce sera un spectacle terrible pour les spectateurs, mais la descente après la première ascension est criminelle», déclare Tony Martin dans un entretien au magazine Sport-Bild. «C’est totalement irresponsable de la part des organisateurs, qui jouent avec nos vies. Le chemin est sinueux et en mauvais état. C’est comme si on roulait sur des pavés. Il n’y a en outre pas de rail de sécurité, avec un dénivelé de 30 à 40 m. Si on rate un virage, on risque d’y rester».

L’étape avait déjà été testée duran le Criterium du Dauphiné, mais selon Martin, la prise de risques sera plus grande durant le Tour. «Imaginez qu’il pleuve, avec des routes mouillées», prévient l’Allemand.