Les trois Femen libérées dans la nuit à Tunis de retour en France

Les trois militantes du groupe féministe Femen, libérées dans la nuit à Tunis après presque un mois de détention pour une action seins nus, sont arrivées jeudi à Paris où elles ont raconté les conditions de détention déplorables qui les ont poussées à exprimer des regrets. Alors que leur camarade tunisienne Amina Sbouï reste emprisonnée, les deux Françaises Pauline Hillier et Marguerite Stern ainsi que l’Allemande Josephine Markmann, libérées une semaine avant une visite à Tunis de François Hollande, ont atterri jeudi midi à l’aéroport de Paris-Orly.