La cassette porno saisie dans la cellule de Marc Dutroux contenait des images de... Julie et Mélissa!

Précisons d’emblée, que le procureur du Roi de Nivelles, nous a confirmé la saisie, par la police judiciaire, non pas d’une cassette VHS dans la cellule de Marc Dutroux, mais bien d’une trentaine de cassettes !

Voici ce qui s’est en réalité produit, au sein de la prison de Nivelles. Un gardien, suspicieux à l’égard du détenu le plus détesté du pays, a profité d’un moment où Marc Dutroux n’était pas dans sa cellule, pour s’y introduire et fouiller la cellule en question. Il a alors eu son attention attirée par une cassette VHS dont il a voulu visionner le contenu. Cette cassette contenait un film pornographique. Le gardien est tombé sur des séquences assez « chaudes » mais rien de choquant jusque-là. Et soudain, alors qu’une des séquences les plus hard du film défilait, des images de Julie et Mélissa sont apparues à l’écran. Ces images ont été volontairement ajoutées à cette séquence. Choqué, le gardien en a averti ses supérieurs. La police judiciaire a été mise au courant et c’est ainsi que l’ensemble des cassettes VHS ont été saisies.

Le parquet parle d’un documentaire contenant une image d’une jeune fille en bikini. Le parquet indique que la vidéo saisie ne contient rien de répréhensible. Le procureur du roi du parquet de Nivelles a raison, il n’y a rien de répréhensible à ce qu’un détenu détienne une vidéo porno. Il n’y a rien de répréhensible non plus à ce que des images de Julie et Melissa y soient ajoutées. Non rien de répréhensible aux yeux de la loi, certes. Que cette vidéo ait profondément choqué le gardien qui l’a trouvé par contre, cela beaucoup le comprendront !