Mick Jagger, sans les Stones, il se serait bien vu enseignant ou homme politique

La star, qui fêtera ses 70 ans le 26 juillet, était encore étudiant à la prestigieuse London School of Economics (LSE) lors des débuts des Stones dans les années 1960.

«Il y a des millions de choses que j’aurais aimé faire, homme politique, journaliste... A un moment, j’ai pensé être journaliste», a affirmé Mick Jagger, ajoutant qu’il avait aussi caressé l’idée de devenir danseur. Mais ça aurait impliqué «trop de blessures».

«Je suis sûr qu’être enseignant aurait été très gratifiant», a-t-il ajouté vendredi, à la veille du premier d’une nouvelle série de concerts des Rolling Stones au mythique festival de Glastonbury (sud-ouest de l’Angleterre).

«Mais je ne suis pas frustré (...) et je suis très satisfait de ce que j’ai fait (...). On veut tous faire plus de choses dans nos vies. Etre un chanteur de rock, c’est assez peu exigeant intellectuellement, mais j’en en ai profité au maximum», a-t-il conclu, alors que les Stones ont fêté en 2012 leurs 50 ans de carrière.