Fête du vélo à Mettet:«Très dur de rouler 6h en solo »

L’enchaînement des tours (2860m) a fini par peser sur les organismes. La partie boisée, puis le retour sur les sections off-road du Superbiker n’ont laissé aucun répit aux participants des six heures de la Fête du vélo. L’Hanzinellois Benjamin Hayet a ainsi été surpris par l’exigence du circuit. En solo, les six heures de course ont été usantes, très usantes… Et les derniers tours ont été plus compliqués que prévu pour les coureurs qui avaient décidé de faire l’épreuve, seul, et non par équipage de deux, trois ou plus... «C’était une course pour costauds», commente le coureur du Serv’elo team.

Plus d’infos dans votre journal de ce lundi.