USA: une Belge et son mari éjectés d’un restaurant et traités comme des terroristes pour avoir donné le sein à son enfant

Tom Neijens, 36 ans, et sa femme Roseline Remans, 34 ans, racontent avoir été traités comme de véritables terroristes lors d’un dîner au Metropolis Country Club, tout ça parce que Roseline s’est mise à donner le sein à leur fille, Luka, rapporte le New York Post.

La mésaventure s’est déroulée le 8 juin dernier, alors que Tom et Roseline se rendaient dans un Country Club. Ils ont demandé pour y manger, même s’ils n’en étaient pas membre.

La petite famille est conviée à s’installer en terrasse et Roseline en profite pour nourrir la petite Luka. Elle sort discrètement son sein quand elle se fait interpeller par un membre du personnel. « Elle nous a dit : « Vous êtes priés de partir immédiatement, vous dérangez les membres », explique Tom Neijens, premier secrétaire de la mission belge aux Nation Unies, au New York Post.

Il explique alors que ça ne prendre que quelques minutes, mais sa femme est invitée à aller donner à manger à sa fille dans les toilettes. Tom rétorque : « Vous ne demandez pas à quelqu’un d’aller manger dans les toilettes. Alors pourquoi un bébé devrait y aller ? »

Quelques minutes après, c’est la police qui a débarqué en force dans le Country Club. « Le détective marchait comme dans un western », affirme Tom, « il avait un revolver et un Taser. »

L’histoire ne s’arrête pas là pour notre couple. L’officier leur a dit que des membres pensaient qu’ils étaient des terroristes parce qu’ils avaient un sac à dos noir. Encore sous le choc d’un tel traitement, le couple raconte ne comprend pas comment ils ont pu confondre un couple d’Européens venus diner avec des terroristes.