Affaire Tapie - Adidas: «c’est Sarkozy qui est visé dans les faits», juge Bernard Tapie

«On a essayé de l’accrocher. C’est lui qu’on visait dans les faits», a affirmé l«homme d’affaires qui s’est dit victime d’un »acharnement médiatique«.

A la question de savoir qui avait pris la décision, Bernard Tapie a répondu: »Mme Lagarde«, ministre de l’Economie de l’époque. « Il n’est pas pensable, aucunement, que (Nicolas Sarkozy) n’ait pas donné son feu vert. Il a forcément donné son feu vert », a encore dit Bernard Tapie.