Cet été sur la côte belge, on recense les méduses

Les signalements, qui doivent mentionner la date, le lieu exact, une estimation du nombre de méduses et contenir si possible une photo, aideront Dinh Thi Hai Yen, étudiante en biologie à la VUB. Sa recherche concerne principalement le lien entre les températures hivernales et l’apparition plus ou moins nombreuses de méduses communes en été. Selon l’étudiante, l’été 2013 pourrait être faste en terme de nombre de méduses à la côte belge, car l’hiver dernier a été très froid.

L’étudiante s’intéresse également au mode de déplacement de ces animaux, qui serait similaire à celui d’une tâche d’huile sur l’eau. Les courants et le vent pourraient permettre de prédire où les méduses vont échouer en masse. Les méduses communes sont reconnaissables à leurs quatre petites «oreilles» centrales, roses ou blanches. Elles sont présentes quasi chaque année sur les plages belges, de mai à août.