La CoCof prend le relais pour concrétiser un nouveau plan crèches à Bruxelles

Les députés bruxellois francophones ont adopté à l’unanimité moins une abstention FDF un décret qui autorise la relance d’un nouveau plan crèches dans la capitale. Il y a quelques années, la Région bruxelloise avait lancé pareil plan qui avait permis la création de nombreuses infrastructures d’accueil de la petite enfance dans les communes, à l’initiative de l’ex-ministre-président Picqué. Mais la Cour constitutionnelle saisie d’un recours du gouvernement flamand lui avait interdit de poursuivre sur cette voie. Qu’à cela ne tienne, le gouvernement bruxellois avait ensuite décidé de confier cette mission aux commissions communautaires. Pour concrétiser cette décision, les députés bruxellois ont adopté vendredi un décret indispensable qui permettra à l’institution francophone bruxelloise de consacrer chaque année 4,8 millions d’euros en provenance de la Région à la construction et à la rénovation d’infrastructures d’accueil des plus petits. Un appel à projets annuel visant à augmenter l’encadrement d’environ 200 places par an pour les 0-3 ans pourra être lancé sur cette nouvelle base. Concrètement, l’accès aux subventions pour infrastructures a été étendu aux milieux d’accueil d’enfants, en collectivité, autorisés par l’Office de la Naissance et de l’Enfance.