Benoît Poelvoorde se confie: «je dis n’importe quoi quand j’ai un verre dans le nez»

Benoît Poelvoorde se connaît très bien lui-même. Il explique d’ailleurs qu’il n’a pas de compte Facebook ou Twitter car il irait en prison pour diffamation. «  Moi, si je m'abonne à Twitter, je suis en prison en deux jours pour insultes, diffamation! Surtout que je dis n'importe quoi quand j'ai un verre dans le nez  », dit-il.

Or, notre compatriote aime ça, boire. Surtout s’il s’ennuie. Et là, il passe à une attaque en règle contre la ville de Besançon où il a tourné un film et qui, de son avis, est la ville la plus ennuyeuse du monde. Et quand il s’ennuie, il boit.

«  Je crois que c'est là que je me suis le plus ennuyé de ma vie et donc que j'ai le plus bu!

Tu regardes devant toi, il y a le soleil; tu te retournes, il grêle! Regardez bien les gens qui font la météo, ils cachent toujours Besançon! Les gens qui survivent à Besançon ont tout mon respect! On ne peut y tourner que des films sur la fin du monde ou les tueurs en série! Non, je rigole, hein! Ils sont très bien à Besançon  ».

Le maire de Besançon, à qui on a demandé une réaction a déclaré que «  Poelevoorde devrait arrêter de boire de l’absinthe  ».