Ostende a inauguré sa première toilette publique rétractable pour femmes

Il s’agit d’une première en Belgique. «Aujourd’hui, tout le monde veut des toilettes publiques, mais personne ne les veut devant sa porte. Ce système offre la solution parfaite. Nous choisissons les endroits sur conseil de la police, là où les gens urinent souvent», explique le bourgmestre Jean Vandecasteele (sp.a) au Nieuwsblad.

L’«Urilady», tel est son nom permettra à la gente féminine de pouvoir aller aux toilettes en toute quiétude. «Avec la nouvelle Urilady, les femmes peuvent désormais aller aux toilettes le soir, dans le quartier des divertissements et des soirées», ajoute-t-il.

Le coût de cette installation : 110 000 euros relate le quotidien flamand.

Ostende n’en est pas à son premier coup d’essai en la matière puisque la ville côtière a déjà installé 4 «Urilift», la version masculine de ces toilettes pour le moins hors du commun. Découvrez la vidéo ci-dessous.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Article video