Les pétitions provinciales les plus loufoques

Lettre ouverte du FNRS, mouvement populaire pour sauvegarder la source alimentant la brasserie de Rochefort, réforme des horaires au SPF Finances… Le site lapetition.be regorge de propositions sérieuses, soulevant de réels problèmes de société.

Toutefois, il n’est pas rare de tomber sur des pétitions clairement destinées à faire sourire. « Stop aux examens de fin d’années », « Contre les pétitions », etc. Dans la province de Luxembourg aussi, certains, même involontairement, ont proposé de se mobiliser pour des problématiques plus anecdotiques, voire complètement délirantes.

Contre les déchets, pour les frites

Sur ces dernières années, nous avons relevé quelques « perles » que vous retrouverez en bref ci-dessous. Mais il ne s’agit bien sûr que d’un échantillon. Dans la masse des pétitions ouvertes sur le site, on en trouve bien d’autres.

À la fin du mois de juin de cette année, une Arlonaise a ainsi tenu à faire connaître son coup de gueule contre les déchets sauvages qui s’amoncellent devant certaines bulles à verre du chef-lieu. La mobilisation populaire, dans ce cas, ne semble pas être à la hauteur des espérances de cette dame. Seules deux personnes ont signé la pétition…

Autre exemple il y a deux ans quand Hubert Menne, un habitant de Wellin, apprend que Mireille et Robert Pierlot-Wirtz, qui tenaient plusieurs friteries durant la Foire de Libramont, allaient être remplacés par des frituristes flamands. « Nous voulons garder l’ancrage local de cette organisation et demandons donc le retour des friteries de ce sympathique couple de Wellinois dans l’enceinte de la foire », commentait Hubert Menne. Aussi anecdotique qu’elle semble, cette pétition avait tout de même réuni plus de 500 signatures…