Bruxelles avalise la cession par Total des gazoducs TIGF

La Commission européenne a donné lundi son feu vert à la cession par le groupe pétrolier Total de sa filiale française de gazoducs TIGF à un consortium dont fait partie EDF. Au terme d’une procédure simplifiée, la Commission a estimé que cette cession ne poserait pas de problème de concurrence. Total avait annoncé en avril avoir finalisé un accord pour la vente de TIGF au consortium formé de l’Italien Snam, du Singapourien GIC et d’EDF. Ce consortium l’avait emporté, grâce à une offre de 2,4 milliards d’euros, sur un consortium rival mené par la Caisse des dépôts. Total avait décidé l’automne dernier de se séparer de TIGF (Transport Infrastructures Gaz de France), sa filiale exploitant le réseau de gazoducs du sud-ouest de la France, en invoquant la réglementation européenne qui pousse à la séparation entre les producteurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux électriques ou gaziers.