L’Europe veut un rempart pour se défendre contre le programme Prism

La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a annoncé sa volonté de renforcer la protection des citoyens de l’Europe contre l’utilisation de leurs données personnelles aux Etats-Unis. « Prism a réveillé les Européens sur la nécessité d’avoir des règles fortes et strictes», a-t-elle souligné.