Russie: Guus Hiddink n’est plus l’entraîneur de Carcela et Boussoufa

«Ce n’était pas une décision facile à prendre, mais j’ai toujours dit que ma mission à la tête de l’Anzhi prendrait fin quand le club serait capable de se dévélopper davantage sans moi», a-t-il expliqué dans un communiqué de son club.

Hiddink n’a pas précisé s’il comptait entraîner rapidement un nouveau club, mais sa démission soudaine alimente les rumeurs de son arrivée à Barcelone, sans entraîneur depuis le départ de Tito Vilanova, malade.

Il était en poste depuis février 2012 et avait conduit l’Anzhi à la 3e place du dernier Championnat de Russie, le meilleur résultat de l’histoire du club.

Hiddink a entraîné le PSV Eindhoven, à plusieurs reprises, Valence (1991-94), le Real Madrid (1998-99) et Chelsea pendant quelques mois en 2009 alors qu’il était aussi sélectionneur de la Russie (2006-10). Il a également été sélectionneur des Pays-Bas (1994-98), de la Corée du Sud (2001-02), de l’Australie (2005-06) et de la Turquie (2010-11).

A son palmarès figurent six titres de champion des Pays-Bas et une Ligue des champions (1988) avec le PSV Eindhoven.