En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil

Chaque semaine, on vous partage les initiatives de nombreux restaurateurs qui se réinventent pour tenir le coup durant cette période compliquée. Dernièrement, nous vous annoncions que David Coisman, le chef de CCnomie à Falmignoul, proposait aux propriétaires de camping-car de venir se garer devant chez lui pour déguster son menu dans leur véhicule. Et pour les autres, il les invite à prendre place dans des camionnettes vintages aménagées.

Dans la région, bien d’autres se lancent dans une formule Take Away insolite. Patrick, le chef du restaurant « Le Freyr » à Anseremme, propose depuis un mois un espace Take Away dans ses jardins. Chez lui, les clients peuvent désormais manger dans des tentes. « J’ai acheté six tentes qui ont la capacité d’accueillir chacune une table de quatre personnes. J’ai pris un modèle de 2m15 de haut afin que les clients puissent se mettre debout. Pour la location de la tente, ils paient 10 euros qui leur sont ensuite rendus à la fin du repas sous forme de bon d’achat valable jusqu’à la fin de l’année dans mon restaurant », commence Patrick Plasschaert, le chef.

Les clients passent donc leur commande depuis leur tente. Leur plat est déposé, sous cloche sur une table devant la tente. Les clients viennent ensuite les récupérer. « Avec ce système, nous ne sommes donc pas en contact avec les clients », précise notre interlocuteur.

Trois membres du personnel de nouveau en service

Grâce à ce concept insolite, Patrick peut à nouveau travailler régulièrement. « Au total, avec les six tentes, nous accueillons 24 personnes lors d’un même service. Bien évidemment, ce n’est pas la même chose qu’auparavant puisque mon établissement pouvait accueillir 90 personnes en moyenne par service. Nous sommes donc loin du chiffre d’affaires habituel, mais je suis déjà content de pouvoir faire plaisir aux clients. En plus, grâce à cela, nous pouvons faire retravailler trois membres de notre personnel ».

Et son concept est un succès. Tous les soirs depuis un mois, les tentes de Patrick sont réservées. Et les midis, ça tourne bien.

Même s’il a rouvert sous forme de restaurant déguisé, Patrick pourra bénéficier du double droit passerelle. « Car la formule que nous proposons est toujours considérée comme du Take Away. En fait, comme chaque client signe un contrat d’occupation de la tente, elle leur appartient le temps du repas. C’est comme s’ils étaient chez eux, et les restaurateurs proposant ce type d’alternative ont toujours droit à leur droit passerelle. »

« Rouvrir le 1er mai ? Je verrai »

Patrick espère pouvoir toutefois rouvrir le 1er mai. Si le gouvernement ne l’autorise pas, il ne le fera pas, contrairement à plusieurs restaurateurs qui ont annoncé rouvrir leurs portes malgré une prolongation de fermeture. « Si tout le monde rouvre, peut-être que j’y penserai. Mais entre ceux qui annoncent le faire et ceux qui le feront vraiment, il y a une différence. Je verrai, mais je n’ai pas envie de payer une amende. »

Patrick accueillera alors toujours ses clients dans ses tentes et il continuera son Take Away pour la petite restauration.

Shanti Duparque

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne pour 3,30€/mois

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Chaque semaine, on vous partage les initiatives de nombreux restaurateurs qui se réinventent pour tenir le coup durant cette période compliquée. Dernièrement, nous vous annoncions que David Coisman, le chef de CCnomie à Falmignoul, proposait aux propriétaires de camping-car de venir se garer devant chez lui pour déguster son menu dans leur véhicule. Et pour les autres, il les invite à prendre place dans des camionnettes vintages aménagées.

*** ******* ******* **** **** ******** ****** **** ****** **** **** *** ********* **** ****** *** *** ***** ****** ** ****** *** ******* ******** ******* *** ************ ************ ** ********* **** ** ****** **** *** ** ******* **** *** **************** ******** ***** **************

***** ******* ** ********* ** ******* ** *******

****** ** ** ******* ********* ******* **** ** ******* ********** **************** ********** ****** **** *** *** ******* **** *********** ** ********* **** ****** ***** ******** **** ************ ** ******* *** ** ***** ***** *************** ******* *** ************** ******* ********** ** ********* ** ******* *** ******** **** ****** **** **** ** ******* ************ ********* **** ** **** ****** ******* ** ******* ***** ******* *** ******** ** ***** ****** ** ***** **** ******* ***** ************ ***** ******* ** ***** ******************

** *** ******* *** ** ******** **** *** ***** ****** ** ***** *** ****** ** ******* **** ************ ** *** ****** *** ****** *****

***** ****** * ******* **** ***** ** ********** ********** ******* ****** ************ ** ****** ***** *********** *********** ** ******* *** **** ********* *** ******** ************ ***** ** **** ***** ** ***** ***** ****** ****** ***** ** ******* ************** ** ** ****** **** **** ********** ** ***** ** ****** ******* ***** ******* ******** **** **** ** *** ************* ********* ** **** *************** *** ******** ***** ** **** ***** *******************

*************** ** *** ********** ** **************

******* ******* ******* ********* ******* ** *** **** ** ** ************ ** ************ **** ** ** ** **** **** ************* ** ********* ************* *** *** ******** ******* ***** ****** ******* *** ************ ** ********** ********** **** ** ***** ******* ********** *** ***** ********* **** ***** **** *** ********* ** ***** ** **** *** ** ****** ********* ** * * *** ************ ** ******* **** ** ****** *** ***** ** ***** *** ***************

******* *********** ***** ******** *** ******* **** *** ****** ** ** ********** *** **** **** **** ** ****** *************

****** ********

Offre exclusive ! Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale

J'en profite Je suis déjà abonné, je m'identifie
Sudinfo

Aussi en

Voir plus d'articles