Viktor Sviatski, un militant des Femen, tabassé à Kiev (vidéo)

C’est ce qu’a indiqué jeudi le mouvement féministe, dénonçant une intimidation à la veille d’une visite de Vladimir Poutine.

«Viktor a été conduit à l’hôpital en ambulance avec le visage fracassé, une possible fracture de la mâchoire inférieure, des dents cassées et une importante perte de sang», a indiqué le mouvement dans un communiqué, précisant que l’agression avait eu lieu mercredi soir.

Selon l’une des dirigeantes du mouvement, Anna Goutsol, Viktor Sviatski a été battu par deux inconnus. L’un d’eux a lancé: «Dis leur qu’elles seront les prochaines», a-t-elle déclaré à l’AFP.

Les Femen soupçonnent les services spéciaux ukrainiens, russes ou bélarusses d’être derrière ce passage à tabac.

Elles ont en effet révélé que des membres du mouvement avaient déjà été menacées et mises en garde contre toute action de contestation à l’occasion de la venue en Ukraine cette semaine du président russe Vladimir Poutine pour les célébrations du 1025e anniversaire du baptême de la Russie.