Le bilan syrien a dépassé les 100.000 morts, selon l’ONU

Plus de 100.000 personnes sont mortes depuis le début du conflit en Syrie, a déclaré jeudi le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, qui a appelé à de nouveaux efforts pour organiser une conférence de paix. M. Ban et le secrétaire d’État américain John Kerry, qui se rencontraient à l’ONU à New York, ont réaffirmé devant les journalistes avant leur réunion qu’il ne pouvait y avoir de solution militaire à ce conflit qui déchire la Syrie depuis 28 mois. Alors que les rebelles syriens estiment le bilan à beaucoup plus de 100.000 morts, l’ONU s’est toujours montrée plus prudente dans son décompte.