Parties de chasse à Rochefort: dès ses 8 ans, elle a été violée par son père, son parrain et ses deux frères

Le parquet de Dinant a interjeté appel auprès de la chambre des mises en accusation. Les deux hommes restent détenus jusqu’à ce que l’appel soit examiné.

La jeune fille a été victime durant dix ans de viols et d’attentats à la pudeur perpétrés par son père, son parrain, un ami cinacien, et ses deux frères, dont un était mineur au moment des faits.

Le 4 juillet dernier, la chambre des mises en accusation de Liège avait rendu un arrêt confirmant la détention préventive du frère aîné après que la chambre du conseil l’avait libéré une semaine plus tôt.

Le frère, majeur au moment des faits, avait déjà été libéré en mai dernier. La chambre des mises en accusation avait également rendu un arrêt rejetant la décision de la chambre du conseil de Dinant.

L’affaire avait été révélée en février dernier après une enquête de la zone de police locale Lesse-et-Lhomme.

Réfugiée dans une institution, la jeune fille est aujourd’hui mère d’un enfant dont le père serait un de ses deux frères. L’enfant a été confié à une famille d’accueil.