Le FC Ganshoren a obtenu gain de cause: il restera en Promotion

Fin juin, la Commission de contrôle de la fédération s’était penchée sur une plainte de Ternat, qui accusait Ganshoren et Lionel De Spiegeleer de falsification de la compétition. Ce dernier avait déjà pris la décision de rejoindre Ganshoren pour la saison 2013-2014 alors qu’une clause de son contrat l’interdisait et que les deux clubs devaient encore s’affronter. De Spiegeleer avait pris la décision de ne pas jouer ce match (0-0) et Ganshoren était suspecté de l’avoir mis sous pression.

Ganshoren avait été condamné à 1500 euros d’amende et rétrogradé en première provinciale avec un handicap de six points. De Spiegeleer avait lui écopé d’une suspension d’un an.

En appel, l’Union belge a requalifié les faits et modifié les sanctions. Ganshoren reste en promotion mais devra désormais payer 10.000 euros de dommages et intérêts à Ternat. De Spiegeleer s’en sort lui avec un blâme et une amende à hauteur de trois mois de salaire, à savoir 2100 euros.