Le FMI appelle l’Espagne à faire plus pour baisser son chômage record

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé l’Espagne à accentuer ses efforts pour réduire son taux de chômage record (26,26 %), via « une action urgente pour générer des emplois et de la croissance  », notamment en baissant les salaires. « Les réformes doivent aller plus loin, en augmentant la flexibilité interne au sein des entreprises, en réduisant la dualité (entre contrats fixes et temporaires, ndlr) et en stimulant les opportunités d’emploi pour les chômeurs », a estimé le Fonds au terme de sa mission annuelle sur la quatrième économie de la zone euro. « Le taux de chômage reste à un niveau inacceptable et les perspectives sont difficiles », a souligné l’organisme, alors que l’Espagne est plongée en récession depuis deux ans. Selon les chiffres officiels publiés vendredi, le nombre de personnes inscrites au chômage a baissé en juillet pour le 5e mois consécutif, mais reste à un niveau élevé, à 4,7 millions.