"Runaway" de IDEM avec Ingrid Lapraille et Denis Lagasse: le succès inattendu de la callTV de RTL (vidéo)

Vous l’avez sûrement déjà eue en tête quelques fois cet été et vous avez peut-être même mouvé votre corps sur son rythme : le hit « Runaway » de IDEM fait un carton en Belgique et se fait une place dans l’Hexagone. Mais qui se cache sous le nom étrange de ce groupe ?

« Quatre amis et professionnels, dont mon mari et moi-même », nous explique Ingrid Lapraille. Leurs initiales forment le nom du groupe : le I pour Ingrid Lapraille, le D pour Denis Lagasse (également présentateur des émissions de Call TV sur RTL), le E pour Erwin Lapraille et le M pour Michel Bellens.

Mais comment la tarologue la plus connue de notre plat pays s’est-elle reconvertie dans la musique ?

« J’ai toujours chanté mais surtout pour mon loisir. Et puis, il y a deux, trois ans, on a démarré deux projets, histoire de se marrer. La preuve qu’on peut faire quelque chose de sérieux sans l’être pour autant »  !

Le morceau est sorti en juin 2013. Et le succès a été au rendez-vous. Il s’agit de la meilleure entrée dans l’Ultra Top Dance. Et du côté radio, NRJ, Fun, Contact, Antipode, Must et bien d’autres la passent souvent sur leurs ondes. En France, même chose, les radios commencent à diffuser le son et les soirées Noizless Madness ont pris la musique pour leur publicité.

« C’est vrai qu’on ne s’y attendait pas forcément. Les gens ont accroché et tout s’est enchaîné très facilement ! »

Du coup, un deuxième titre, et même un troisième, sont en route. « Tous les quatre, on symbolise les quatre éléments. Et ce qu’il en ressort, c’est le cinquième. On ne va pas s’arrêter en si bon chemin, c’est tellement gratifiant ! »

Mais pas de panique pour les fans, la tarologue ne compte pas arrêter son émission sur RTL : « J’aime trop le contact humain pour arrêter la tarologie. J’aime l’énergie du direct, je ne sais jamais ce qui va se passer, ce qui va sortir de ma bouche ».

Et pas question de la qualifier de voyante ! « Les voyants sont tous des voleurs ! C’est impossible de voir l’avenir. Moi, je suis tarologue, je tire les cartes, je ressens l’énergie ».