Deux premiers vols internationaux atterrissent à Nairobi après le gigantesque incendie

Deux premiers vols internationaux, en provenance de Londres et de Bangkok, ont atterri ce matin à l’aéroport international de Nairobi, ravagé et paralysé hier par un gigantesque incendie. «Ce matin, nous avons accueilli deux vols de Londres et de Bangkok», a affirmé à l’AFP Eric Kiraithe, chef de la sécurité de l’aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA) de la capitale kényane. Les avions ont atterri au terminal réservé aux vols intérieurs, épargné par l’incendie. «Nous sommes confiants dans le fait de pouvoir continuer avec d’autres vols au cours de la journée, même si nous ne serons pas entièrement opérationnels», a-t-il ajouté, précisant que des passagers au départ de Nairobi et à destination de Paris et de Johannesburg, notamment, avaient enregistré.