Nabilla souffre: sa célébrité provoque trop de jalousies.

La rumeur court depuis quelques semaines : Ayem vivrait mal le succès de Nabilla. Elle qui se considérait comme la Kim Kadarshian française a été éclipsée par sa meilleure amie. C’est désormais Nabilla qui tourne dans « Hollywood Girls » dont Ayem était la star, Nabilla qui a son émission de téléréalité, des défilés de mode et des livres.

La jeune femme confirme : « J'ai dû faire le ménage parmi mes anciennes amies. J'ai découvert la trahison, l'aigreur, la jalousie, l'envie. Ça fait grandir. J'ai compris qu'il y avait un prix à payer à la célébrité. Contre ça, je n'ai pas le choix: je continue à être moi. »

Dépassée par l'ampleur du buzz médiatique, Nabilla a même eu l'impression qu'elle ne « s'appartenait plus ».

L'été dernier pourtant, la jeune femme de 21 ans se sentait « au plus mal ». « Je pensais que j'avais déjà atteint mon maximum de notoriété, que ma chance était passée ».

Aujourd'hui, Nabilla se voit millionnaire avant ses 30 ans.

Elle n'a pas perdu son sens de la formule et de l'autodérision: « Quand les gens n'ont plus rien à se dire à table, ils parlent de moi. Je suis là pour combler leur vide, si on y pense. »